• Uriage, syndet nettoyant doux Xémose

    Posté le 16 mai 2013, modifié le 22 novembre 2014

    Je considère qu’il y a 2 types de gels douche : les gels douche « plaisir », agréables à utiliser car moussants et parfumés, et les gels douches « soins ».
    Malheureusement l’arrivée du printemps cette année ne s’est pas seulement accompagnée par le retour du soleil, mais également celui des allergies et eczéma dans ma salle de bain ! J’ai donc été obligée de ranger mon gel douche coup de cœur du moment (à l’amande d’Aroma-Zone) au bénéfice d’un soin beaucoup plus neutre : le syndet d’Uriage.

    Note globale : 15,2 /20

    Présentation : flacon-pompe (plastique) de 400 mL
    Conservation : 9 mois
    Prix indicatif : 12 €
    Où le trouver : pharmacies, parapharmacie, eaysparapharmacie, paradrugs

     

    Déclaration INCI

    conposition syndet xemose uriage

    La formule en chiffres : 14 ingrédients

    dont :
    2 d’origine végétale
    2 d’origine minérale

    avec :
    1 conservateur 

    Sur le papier

    Première chose : les syndets, qu’est ce que c’est ?

    Le mot syndet vient de la contraction de «synthetic detergent».

    Les syndets sont des soins lavants dit « neutres » (neutre pour la peau, mais pas neutre au sens acidité/basicité).
    Ils conviennent particulièrement aux peaux sensibles car leur pH est proche de celui de la peau (légèrement acide donc) du fait de l’absence de savon (pH basique) dans leur formulation.

    Attention, certaines peaux atopiques peuvent tout de même réagir à l’utilisation des syndets.

    En effet la plupart des lavants liquides contiennent des tensioactifs (= molécules lavantes) anioniques, comme les célèbres sulfates réputés agressifs (Sodium lauryl sulfate (SLS), Sodium laureth sulfate (SLES), Ammonium lauryl sulfates (SLA) …)

    Le syndet Xémose d’Uriage

    Uriage syndet Xémose

    La base lavante de ce syndet Uriage est également sulfatée (INCI Magnesium laureth sulfate), mais son action irritante est atténuée grâce à la présence d’un 2e tensioactif beaucoup plus doux dérivé du sucre, le Decyl glucoside, et d’un troisième dérivé de la bétaïne (INCI Cocamidopropyl bétaïne).

    Du côté des actifs on retrouve l’eau thermale d’Uriage (adoucissante et apaisante), de la glycérine (émolliente), des stérols de colza (émollients) et de l’huile de pépins de framboise (apaisante) estérifiée.

    Un point négatif à signaler tout de même : la conservation de l’émulsion, assurée par le DMDM hydantoin. Ce conservateur, lorsqu’il est en contact prolongé avec de l’eau, est un libérateur de formaldéhyde dont l’effet cancérigène par inhalation est aujourd’hui certain. Cependant, la communauté scientifique est à ce jour divisée en ce qui concerne les réels effets de ces libérateurs de formalhédyde par contact cutané.

    Enfin mention passable pour les additifs de cette formulation : si on apprécie la présence de certains stabilisants (comme par exemple l’acide citrique dont le rôle est d’ajuster le pH de la préparation), on regrette la présence de 2 émulsifiants éthoxylés (Polysorbate-20 et PEG-120 methyl glucose dioleate). Ces molécules sont effet issues d’un procédé chimique lourd et polluant (l’éthoxylation), et sont suspectées de rendre la peau plus perméable à certaines substances nocives.

    Sur la peau

    Destiné aux peaux sèches ou à tendance atopiques, ce syndet tient ses promesses : sa formule est douce et ne dessèche pas.
    Si on oublie les zones les plus déshydratées de mon corps (les bras), ma peau ne tiraille pas à la sortie de la douche et je peux même me passer de crème hydratante.

    texture et effet sur la peau du syndet xemose

    Uriage nous promet une texture gel-crème sans savon ni parfum et à la mousse onctueuse.
    Attention, sans parfum ne veut pas dire sans odeur… et cette dernière, même si neutre et plutôt discrète, n’est pas des plus agréables.

    Quant à la texture gel-crème fièrement affichée sur le flacon, je dois avouer que cette description lui correspond bien : la crème est relativement liquide, s’étale facilement et se rince rapidement.

    Je suis un peu moins convaincue par la mention « mousse onctueuse » car je trouve au contraire que ce produit mousse peu. Cela ne me dérange pas car j’attendais de ce syndet une bonne tolérance ainsi qu’un certain confort une fois la peau sèche (pas de tiraillements). Le plaisir d’utilisation passe donc au second plan.

    uriage syndet xemose

    Un mot sur le packaging : j’ai choisi le format 400 mL (plus économique) qui a l’avantage d’être conditionné en flacon-pompe.
    Même si celui-ci est en plastique opaque (on ne voit pas le niveau de produit restant), il est très pratique d’utilisation. La pompe est solide et une pression délivre une bonne quantité de produit. (A noter que le format 200 mL (9 euros) est conditionné en tube tête en bas).
    De plus le transport du flacon est facile et sans risque : il suffit de tourner la pompe d’un quart de cercle pour bloquer la sortie du produit.  Pas de risque de se retrouver avec une valise pleine de savon !

    photo du flacon uriage syndet xemose

    Je rachète ?

    Probablement, lorsque ma peau est en crise, j’apprécie la très bonne tolérance de ce syndet. A titre de comparaison, sa composition est bien meilleure que celle du syndet de La Roche Posay que j’avais l’habitude d’utiliser et qui a le même ordre de prix.

    Toutefois je suis également tentée par la Crème lavante pour peaux sensibles et délicates (toujours chez Uriage), et dont l’odeur semble plus agréable.

    A noter qu’il est possible d’utiliser ce syndet pour l’hygiène du visage : son pouvoir démaquillant est correct du moment que le maquillage des yeux n’est pas trop chargé ni waterproof. Attention tout de même à ne pas sauter la case « hydratation » car la peau tiraille une fois sèche.

    Au fait !

    L’huile de pépins de framboise

    Pour obtenir l’huile de pépins de framboise, il faut d’abord éliminer la pulpe des framboises. On récupère ensuite les graines que l’on fait sécher et que l’on broie afin de les réduire en poudre. Enfin on filtre à froid la poudre et on obtient une huile riche en antioxydants et en oméga-3.

    Réparatrice, cicatrisante, apaisante et protectrice, l’huile de pépins de framboise se destine donc naturellement au soin des peaux fragiles, sensibilisées ou exposées au soleil. 

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Mots-clés de l'article: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>