• La protection solaire en questions

    Posté le 31 mai 2012, modifié le 22 novembre 2014

    Chimique ou bio?

    Quels sont les avantages et les inconvénients des filtres chimiques et minéraux ?

    Quel SPF choisir?

    Peut on réutiliser son tube de crème non terminé ?

    … autant de questions que l’on se pose et dont il serait intéressant d’avoir la réponse avant le début de la saison estivale.

     

     

    Que signifie la mention SPF (facteur de protection solaire) ?

    Le facteur de protection solaire prolonge le temps d’exposition de la peau avant l’apparition de coups de soleil par un facteur de X.

    Une personne qui rougit après 10 minutes d’exposition sans protection pourra s’exposer pendant 100 minutes avant l’apparition d’un érythème avec une protection solaire possédant un indice 10.
    Toutefois, avant l’apparition de rougeurs ou de perturbations cutanées, il est recommandé de ne pas s’exposer au-delà de 60 % de cette durée.

    SPF

    UV érythémaux bloqués

    2

    50%

    15

    93%

    20

    95%

    30

    97%

    50

    98%

    Au fait !

    Le terme « écran total » est interdit pour les crèmes solaires, car aucune crème solaire, même à haut indice de protection, ne peut bloquer 100% des UV.
    En Europe et au Japon, les produits solaires sont considérés comme des cosmétiques, tandis qu’en Australie, au Canada et aux États-Unis ils sont classés comme des médicaments.

    Quel SPF pour ma peau ?

    Pour trouver l’indice qui vous correspond, il vous suffit de jeter un œil à l’image ci-dessous.

    Encore plus facile, rendez-vous sur cette application et répondez aux 8 questions.

    http://www.e-cancer.fr/soleilmodedemploi/INCA-test.html

     

    Peut-on utiliser son tube de crème solaire d’une année sur l’autre ?

    Le saviez vous ?

    35% des françaises réutilisent leurs produits solaires de l’année dernière
    27% pour elles-mêmes
    28% pour leurs enfants…

    3 grammes pour le visage (l’équivalent d’environ une cuillère à café) et 30 grammes pour le corps (deux cuillères à soupe bien pleines), si on appliquait autant de produit solaire que le préconise les autorités de santé, on épuiserait nos flacons plus vite !

    Seulement voila, on est tous pareils, on n’en met pas assez et on garde nos flacons pour l’année prochaine…

    Mauvaise idée, car la crème solaire perd sa stabilité avec le temps.
    Cela peut se traduire par un déphasage (un liquide clair qui surnage à la surface), une texture bizarre, un changement de couleur ou une mauvaise odeur.

    Le risque ?
    Utiliser des produits solaires qui ne protègent plus des UV, gare aux brûlures !

    Autre raison, les produits solaires de l’année dernière peuvent devenir des « nids à microbes ». Imaginez vous tartiner généreusement d’une mayonnaise ouverte depuis 6 mois…

    Le risque ?
    Boutons, infections des lésions présentes sur votre peau, …

    Dois-je remettre de la crème solaire après le bain même si mon produit est résistant à l’eau ?

    La friction, l’assèchement, le contact avec le sable, l’exposition au vent, entraînent la disparition ou le dépôt sur la serviette de plus de 80 % de la protection solaire.

    Après un bain et le séchage, vous devez remettre de la crème solaire même si  celle-ci est résistante à l’eau.
    Le filtrage des UV dans et sur l’eau a une importance particulière car l’eau laisse passer les rayons UV et son pouvoir réfléchissant augmente leur intensité.

    Veillez donc à renouveler l’application de l’écran solaire toutes les 2 heures, en particulier, lors d’un séjour à la mer ou en altitude.
    Si vous dépassez ce temps, la peau peut subir des dommages sans rougir obligatoirement.

    Au fait !

    Apparemment, dans le vocabulaire des fabricants de cosmétiques, résistant à l’eau, ça ne veut pas dire imperméable !
    En fait, la règle dit que, pour prétendre à cette appellation, il faut qu’après 10 minutes de baignade, on ait encore 50% du produit sur la peau.

    C’est bon à savoir, car ce n’est pas ce que laisse entendre le marketing.

    Peut-on bronzer avec un filtre solaire élevé ?

    Oui, on bronze même si l’indice de protection est élevé, à l’ombre ou par temps nuageux.
    Le bronzage se forme plus lentement  mais il tient plus longtemps, et surtout, on évite les coups de soleil.

    Filtre chimique ou minéral ?

    Quelle différence y a t’il entre les 2 ? Voici un petit tableau pour y voir plus clair…

     

    Sélection

    Note : les soins présentés ici sont généralement disponibles avec plusieurs indices de protection, sous différents présentations (crèmes, spray…) et destinés à différents types de peaux (mixte, sensible…). Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site officiel des marques ou contactez-moi.

    En GMS

    • Garnier Ambre Solaire lait protecteur SFP 20 (13 € les 200 mL)
    • L’Oréal Solar Expertise, Lait brumisateur SPF 10 (13 € les 150 mL)
    • Nivea Sun, fluide visage non gras (8 € les 50 mL)
    • Corine de Farme, lait protecteur SPF 30 (9 € les 150 mL)
    • Hawaiian Tropic, lotion visage SPF 30 (11 € les 120 mL)

    En parapharmacie

    • Uriage, Bariésun spray visage et corps SPF 30 (12 € les 200 mL)
    • Avène, Cleanance solaire SPF 30 (11 € les 50 mL)
    • Caudalie, Soin solaire visage SPF 50 (26 € les 40 mL)
    • Eucerin, LEB protection crème-gel SPF 25 (14 € les 150 mL)
    • Bioderma, Photoderm max ultra fluide peaux intolérantes SPF 50 (9 € les 40 mL)

    En parfumerie

    • Biotherm, Sun Vivo Corps SPF 30 (28 € les 100 mL)
    • Clinique, Crème visage SPF 30 (20 € les 100 mL)
    • Clarins, Spray solaire lait fluide douceur SPF 20 (27 € les 150 mL)
    • Dior Bronze, lait protecteur sublimant corps SPF 15 (38 € les 200 mL)
    • Lancaster, Multi-Protection Brume Express SPF30 (29 € les 125 mL)

    Les bios

    • Phyt’s, Fluide protecteur SPF 50 ( 32 € les 40 mL)
    • Melvita, Prosun SPF 20 (21 € les 75 mL)
    • Kibio, Fluide visage ou corps SPF 50 (18€ les 40 mL)
    • Nuxe Bio-Beauté, Visage et corps SPF 20 (17 € les 150 mL)
    • Lovea, Spray solaire SPF 30 (12 € les 125 mL)

    Les cheveux

    • Refé Furterer, Fluide d’été protecteur KPF 90 ( 12 € les 125 mL)
    • Schwarzkopf Professional, BC Bonacure spray protecteur UV (14 € les 200 mL)
    • L’Oréal Professional, Soin spray protecteur invisible (12 € les 125 mL)
    • Revlon Professional, Equave Sun protection spray démêlant (16 € les 200 mL)
    • Kerastase, Brume protectrice jour (19 € les 150 mL)

    Les sticks

    • La Roche Posay, Anthelios stick zones sensibles SPF 50 ( 8 € les 9g)
    • Uriage, Bariésun stick extra-large SPF 50 (9 € les 10 g)
    • Vichy, Capital soleil stick ultra protection zones sensibles SPF 50 (7 € les 9 g)
    • Clinique, Stick protection ciblé SPF 35 (20 € les 6 g)
    • Clarins, Stick Solaire Spécial Zones Sensibles 30 UVA (22 € les 8 g)

     

     

    En résumé

    On ne le dira jamais assez, utiliser une protection solaire est indispensable, même si vous avez la peau mate et même si vous pensez qu’elle vous empêchera de bronzer (ce qui est faux rappelons le !).

    Présents sous diverses formes allant du stick au spray, toutes les peaux sauront trouver leur soin adapté, y compris les peaux grasses qui redoutent tant ce soin réputé gras. 

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Mots-clés de l'article:

4 commentaires.

  1. M-Mango dit :

    Super article Vanilline!
    Moi ca y est je suis allée en para et j’ai enfin acheté le photoderm de Bioderma ♥

  2. Virginie dit :

    Je pense que la je vais me laisser tenter par la Bio Beauté By Nuxe, elle doit sentir bon :p
    D’ailleurs je pense que je vais commencer ma cure d’Oenobiol solaire bientôt, parce que sinon je ne bronze pratiquement pas ! Je veux pas être cramée non plus, mais au moins un peu halée :’(

    • Vanilline dit :

      J’ai eu l’autobonzant Nuxe bio l’année dernière et il sentait bon j’aimais bien, j’espère que la crème a la même odeur !
      Et pareil d’habitude je fais une cure d’Oenobiol intensif hydratant avant l’été et mon bronzage est plus joli et dure plus longtemps ! ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>