• [Décryptage compo] Lush, après-shampooing Veganese

    Posté le 18 juillet 2011, modifié le 22 novembre 2014

    Le produit

    Flacon : 250 g
    Prix indicatif : 13 euros

    Existe aussi en formats de 100g (7 euros) et 500g (21 euros)

    Infos officielles

    Après-shampooing végétalien simple et efficace pour tous les types de cheveux.

    Après plusieurs longues heures dans la cuisine Lush, Helen Ambrosen a mis au point une formule d’algues agar-agar pour fabriquer un gel capillaire adoucissant pour le cuir chevelu avec des infusions de lavande et de romarin et du jus de citron pour l’éclat.

    Il s’est avéré parfait pour tous les types de cheveux qui requièrent une dose normale d’après-shampooing. Comme il ne contient ni lanoline, ni ingrédient d’origine animale, il plait beaucoup aux végétaliens qui ont souvent des difficultés à trouver de tels produits respectant leur mode de vie. Mais vous n’avez pas besoin d’être végétalien pour utiliser Veganese et constater le bien qu’il fait à tous les types de cheveux.

    http://fr.lush.eu/shop/product/product/path/147_186/id/387/cheveux-apr%C3%A8s-shampooings-veganese

    Le point compo

    7 ingrédients d’origine végétale sur les 11 composants de cet après-shampooing,c’est plutôt pas mal.

    On trouve donc en haut de la déclaration INCI 2 infusions (aux propriétés semblables à celles des hydrolats ou eaux florales) : fleurs de lavande revitalisante et romarin stimulant.
    L’association de ces 2 extraits végétaux est appréciable pour régénérer et apaiser les peaux et les cuirs chevelus à problèmes, et apportent une odeur douce, fraîche et aromatique.
    Le citron présent sous 2 forment différentes (jus et huile essentielle) tonifiera le cuir chevelu et apportera de la brillance aux cheveux.
    Les additifs de ce soin sont plutôt bons, on note la présence d’un extrait algue (l’agar agar) en tant que gélifiant naturel et la résine de styrax  au parfum ambré (notes douces, épicées et orientales).

    On regrette par contre la présence du conservateur Bromure de cetrimonium (un allergène reconnu qui a la capacité de pénétrer dans les tissus et de provoquer des dommages) ainsi que les émulsifiants sulfatés (irritants) dont l’origine synthétique ne correspond pas à l’image que la marque veut donner.

     

      

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Mots-clés de l'article:

1 commentaire.

  1. Sissi dit :

    Merci de me faire mieux connaître Lush, je n’ai pas encore testé cette marque mais compte bien le faire. Je suis tentée en particulier par cetains shampoings et avant-shampoings. J’apprécie bcp le principe de produits végétaliens car à vrai dire je suis plutôt choquée actuellement de voir le développement du marché des cosmétique à base de lait d’ânesse. Je me demande bien dans quelles conditions sont élevées ces ânesses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>