• [Décryptage compo] blush MAC

    Posté le 23 juillet 2012, modifié le 22 novembre 2014

    Le produit

    Pot : 6g
    Prix indicatif : 21 euros

    Infos officielles

    Créé par et pour les professionnels, ce fard poudre s’applique uniformément, s’estompe bien et reste en place toute la journée.

    http://www.maccosmetics.fr/product/shaded/156/329/Products/Visage/Joues/Fard-joues/index.tmpl

    Le point compo

     

    Tout comme dans le blush Nars, le talc est le premier ingrédient de la déclaration INCI et donc le plus présent dans ce produit ; et pour cause : c’est grâce à lui que le blush s’étale avec douceur sur la peau, sensation accentuée par l’huile de Jojoba présente en 2e position.

    Vient ensuite l’amidon de maïs, un additif anti-agglomérant, c’est à dire qu’il empêche la formation de grumeaux et permet une meilleure adhésion de la poudre sur la peau.  Associé au talc, ils forment la base dans laquelle seront dispersés les pigments.

    Le Lauroyl Lysine (un ester d’acides aminés) est un excellent ingrédient pour les poudres mais il coûte cher : 1 à 2% en général suffisent à donner au produit une douceur incomparable.

    Les 2 ingrédients suivant sont des antioxydants : ils empêchent le rancissement des huiles présentes dans le produit et prolonge ainsi sa durée de conservation.  La vitamine E a aussi un rôle très intéressant sur la peau car c’est un excellent actif  protecteur.

    Le reste de la formulation est essentiellement composée d’huiles synthétiques émollientes (lissent et adoucissent la peau) dont plusieurs ont un effet néfaste sur l’environnement (silicone, parrafine) car non-biodégradables, tout comme l’émulsifiant éthoxylé Polysorbate 80.

    Enfin la conservation du produit est plutôt douce et ne contient aucun conservateur problématique, un bon point pour MAC !

    Un mot sur la longue liste des colorants : elle regroupe tous les colorants de toutes les teintes disponibles pour ce produit, votre blush ne les contient donc pas tous.
    On regrette par contre la présence de certains colorants azoïques, sur la touche depuis quelques années en raison de leur potentiel fortement allergène voir toxique pour certains.

     

      

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Mots-clés de l'article:

9 commentaires.

  1. Tinky dit :

    Oooooh ba la compo me surprend, c’est plutôt positif !
    Il n’y a à priori aucun ingrédient possiblement comédogène là dedans.
    Merci pour ton décryptage ! ;)

  2. ciloucr dit :

    Avec toi, les décriptages ont l’air facile.
    Bises

  3. Amal dit :

    Bonjour,
    Très bien tes décryptages, j’aime beaucoup

    L’huile de jojoba est plutôt déconseillé pour les peaux mixtes/grasses il me semble
    non ?

    • Vanilline dit :

      Bonjour et merci !
      La composition de l’huile de jojoba est proche de celle du sébum naturel de la peau, sa texture est plutôt sèche (non grasse), et elle a entre autre pour propriété de réguler les sécrétions séborrhéiques.
      Elle est donc très recommandée pour les peaux grasses ou mixtes :)

  4. kiki37 dit :

    Ravie de voir que tu continues à suivre les commentaires sur ton blog que je trouve extrêmement bien fait et très instructif.

    Envisages-tu de le poursuivre et de nous enchanter avec de nouveaux articles ?

    • Vanilline dit :

      Merci beaucoup pour ton message, il me fait extrêmement plaisir !
      L’envie d’écrire est toujours présente, j’ai d’ailleurs une grosse dizaine d’articles en cours d’écriture, sans compter les anciens à mettre à jour !
      Ce qui me manque c’est le temps, j’ai commencé un nouveau travail en parallèle de mes études qui se finissent dans quelques mois. J’espère reprendre un rythme de publication normal à ce moment :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>